Spécialiste du reportage photo pour les entreprise, me voila contacté par SUEZ pour photographier la collecte des ordures ménagères.

Suez Haguenau (6)

Suez-sausheim-(109)J’ai une longue histoire avec SUEZ qui est un de mes clients les plus fidèles depuis 2011.
Cette confiance s’est exprimée de nombreuses fois et m’a permis de poser mon œil aguerri sur des dizaines de sujets passionnants dans le domaine industriel.
Cette confiance m’honore, parce que les photographes sont nombreux sur le marché et que SUEZ ne s’embarrasse pas de prestataires qui ne font pas l’affaire.

Depuis ces années, j’ai trouvé l’ensemble des sujets traités passionnants même s’ils sont a priori peu photogéniques pour le commun des mortels.
Les gens envisagent plutôt le métier de photographe comme une franche partie de rigolade sur la plage avec des mannequins, ou bien encore comme une activité qui consiste à voyager pour prendre des couchers de soleil en photo.
Ce n’est ni mon quotidien, ni les challenges qui me sont proposés, et tant mieux pour moi et ma clientèle !
Photographier pour SUEZ, c’est poser son objectif sur de vrais gens qui font un vrai métier, utile à la collectivité. Cesmétiers consistent souvent à terminer de nettoyer les immondices qui n’existent plus pour nous une fois la chasse d’eau tirée ou la poubelle sortie sur le trottoir.Lorsque je travaille pour SUEZ, le type de sujets traités sont les suivants (cliquez pour rattraper votre lecture si vous avez raté des épisodes) :

Plus ou moins de confidentialité en fonction des sujets abordés, tout mon travail sur le sujet n’est donc pas montrable.

Il me restait un gros sujet à photographier : la collecte des ordures ménagères et le tri sélectif.

Suez-sausheim-(148)

Un gros travail photographique sur la collecte des Ordures Ménagères

Je suis contacté en urgence pour un travail qui servira au Service Communication qui n’a pas d’images disponibles sur ce sujet précisément. Le lieu décidé se situe dans le nord du Bas-Rhin.
Je suis réactif et flexible et une date est vite trouvée pour répondre à l’ensemble du cahier des charges.
Celui-ci est comme d’habitude conséquent.

Suez Haguenau (24)

Une attitude impeccable…

Une des grosses difficulté consiste à pouvoir photographier proprement des personnes qui n’ont ni l’habitude, ni même forcément l’envie de passer devant mon objectif.
Être un bon photographe en entreprise pour l’industrie consistera à ne pas gêner le travail des salariés, à les mettre à l’aise rapidement, à veiller au respect des consignes de sécurité, au port des équipements de protection individuels, etc…
Je dois avoir un œil sur tout, et tout voir. Mais l’expérience de ces sujets me permet de ne rien laisser passer (ou presque).
C’est moi qui m’adapte, qui anticipe et qui devance les problèmes, qui brise la glace, qui met à l’aise. Ce ne sont pas les salariés qui se plient à mes exigences. C’est mon savoir-être.

Suez Haguenau (8)

… au service d’une production photo impeccable

Il faut être impeccable sur les photos produites, même si les conditions de prises de vues ne sont pas adaptées à mon travail.
Le résultat sera proche de la réalité. Mon travail vise à rendre compte de moments qui se produisent, pas à dénaturer ou à produire des photos irréelles. Je propose une photographie réaliste, avec des prises de vues valorisantes, propres, qui expriment du relief, correctement exposées et nettes dans toutes les conditions rencontrées : c’est mon savoir-faire.

 

Un second reportage sur le sujet du tri sélectif

Une fois ce premier reportage réalisé, une seconde date est réservée pour photographier le sujet du tri sélectif en complétant la première série de photos avec des images spécifiques.
C’est dans le Haut-Rhin que se déroulera ce second reportage du mois de mai. Et les conditions météo qui étaient radieuses pour la première date sont catastrophiques pour cette session photo.
Il pleut à verse. Mais je m’en sors bien.
Le personnel est réactif, joue le jeu, et je produis un nouveau reportage très apprécié de mon fidèle client.