Quelques mois après une première fournée de portraits en entreprise pour les opticiens Maurice Frères, me voici une nouvelle fois sollicité par la société pour compléter sa base de photos.

obernai-centre-(10)

Spécialiste du reportage photo, je n’en reste pas moins un expert du portrait en entreprise qui concerne une part non négligeable de mon activité d’artisan photographe.
Je suis un couteau suisse photographique. Utiliser le bon outil au bon moment pour traduire en photo les demandes de mes clients fait partie de mon quotidien.
Je ne me revendique pas artiste (qui pratique son art pour son plaisir), même si mon activité fait appel à l’art photographique.
Je suis un artisan. Je suis un expert qui met des techniques au service de ma clientèle pour répondre à un cahier des charges précis. Je valorise, j’adapte, je sublime, je créée en fonction de contraintes, de problématiques et de difficultés.

suffren-(9)

suffren-(4)-nbUn client fidèle, une demande précise, des images impeccables.

Les opticiens Maurice Frères pour qui je travaille depuis quelques années font partie de ces clients dont les besoins en photographie d’entreprise sont multiples.
Après une première fournée de portraits réalisés il y a quelques mois (voir article), je suis à nouveau contacté pour un travail ressemblant.
Pour sa communication, l’entreprise souhaite la création de portraits sympathiques, valorisants et dynamiques pour ses magasins de la région d’Obernai.
Rendez-vous est pris pour une matinée à partager dans deux magasins de l’enseigne.
Le cahier des charges est plutôt souple et me laisse de la liberté dans les poses et les attitudes, même si je dois aussi produire des images sur le même schéma que celles réalisées il y a peu pour l’entreprise.
Bien entendu, je suis aussi chargé de valoriser les lieux à travers une série d’images exhaustive des magasins, mais ce n’est pas le sujet que j’ai choisi pour cet article.

Voici donc le résultat de cette matinée passée pour Maurice Frères à Obernai