RSS strasbourg photo gplus strasbourg photo viadeo strasbourg photo

Le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg




Découvert par Maurice Rosart, le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg est un phénomène visible chaque année aux équinoxes.

rayon vert de la cathédrale de Strasbourg

Le rayon est généré par le soleil à travers le pied du vitrail représentant Juda, le jour de l’équinoxe.
Il traverse la nef pour aller désigner le Christ sur la Chaire

 

Deux fois par an, en mars et en septembre, un rayon vert apparait sur le dais de pierre qui surplombe le Christ de la Chaire à 12 h 24 le jour de l’équinoxe de l’automne (également à 11 h 38 le jour de l’équinoxe du printemps).

le rayon vert

Le rayon vert est le signe des changements de saison et rappelle la fonction d’horloge de la cathédrale. Rien de plus… Mais c’est déjà beaucoup!

Ce rayon est un phénomène astronomique découvert en 1972 par un géomètre : Maurice Rosart. Il se manifeste à l’équinoxe si le ciel est dégagé et que les vitraux ne sont pas en travaux…

Cette année, il sera observable à partir du 22 septembre 2017 à 12h24 pour annoncer l’automne. On pourra aussi l’observer pendant les six jours suivants.

Il réapparaîtra ensuite le 20 mars 2018 à 11h38 et marquera le printemps.

L’équinoxe est le nom donné pour le jour du printemps et pour le jour de l’automne.

Ce sont deux dates marquées par l’égalité de durée du jour et de la nuit.

le rayon vert

Le rayon passe par le pied de Juda (sans « S ») et traverse la nef avant de désigner le Christ sur la chaire.

Le phénomène visible est le suivant : le soleil passe dans le pied du vitrail représentant Juda et vient frapper la tête du Christ sur la chaire avec une lueur verte due à la couleur du verre et à son épaisseur différente des autres pièces du vitrail. Le rayon passe chaque jour un peu plus bas en raison de l’évolution du soleil dans le ciel au fur et à mesure des jours.

Poétique et beau à observer, le phénomène n’est ni mystérieux, ni ésotérique, et ne possède aucune signification théologique bien que le rayon trouve son origine dans le pied de Juda.

Attention : il ne s’agit pas du Judas « traître » de l’évangile, mais de Juda (sans « s »), un des 12 fils de Jacob.

Le rayon vert de la cathédrale de Strasbourg n’est visible que depuis la création de ces vitraux, à la fin du 19è siècle et depuis leur restauration récente.

Sans sens particulier, il a le mérite de nous inviter à observer cette superbe cathédrale plus intensément.

De nous faire lever les yeux vers les vitraux, de les admirer et de contempler la fameuse chaire de Geiler (voir article sur le petit chien de la chaire).

Il nous rappelle aussi la fonction d’horloge de la cathédrale en marquant l’équinoxe.

Vous pouvez voir les photos du rayon vert ci-dessous, mais je vous invite aussi à consulter le reste des articles et des photos dédiées à la cathédrale de Strasbourg.

rayon vert de la cathédrale de Strasbourg





  1. Bonjour,

    Magnifique ! Moi qui ai souvent visité la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg je n’avais jamais eu l’occasion d’admirer ça ! Merci pour ce partage. 🙂

  2. Van de Leur Thierry

    Vos photos sont magnifiques et d’autant plus exceptionnelles qu’il est très difficile pour un amateur de pouvoir obtenir une qualité acceptable du rayon sortant du pied.
    Je suis certain que vous feriez de magnifique clichés de certains rayons que j’énumère dans mes livres (Le Secret Solaire du Mont Sainte Odile, et Les Phénomènes Solaires artificiels).

  3. Van de Leur Thierry

    J’aimerais vous signaler que le Rayon Vert n’est pas le seul identifié en Alsace.Il en existe un dans le Parlement européen et plusieurs au Mont Sainte Odile. J’ai édité un livre de 416 pages sur ce sujet : Les Phénomènes Solaires Artificiels (Par Thierry Van de Leur) édité chez Lulu.com et en vente sur Amazon (France et Canada). Il regroupe près de 180 phénomènes de ce genre en France et dans le Monde. J’ai découvert récemment un magnifique rayon à Saint Germain l’Auxerrois (Paris) qui illumine deux fois par an une statue de Jeanne d’Arc.Le plus grand rayon du monde se trouve en Espagne…

  4. QUELLE JOURNEE ce 20/3/2015 !
    Une éclipse parfaitement visible dans l’est de la France entre 10 h et 11 h…. puis le merveilleux rayon VERT dans la cathédrale de Strasbourg…. ! Un PRINTEMPS rayonnant !!!

  5. suis allé à la cathédrale le mercredi 26Mars. Elle a été fermé vers 11h et ce jusque 12h 40 pour filtrer les entrées des visites de l’ horloge astronomique !!! revenu bredouille et dire que je me suis reservé ma matinée pour voir le rayon vert

  6. merci! c’est superbe, bravo pour les explications 🙂

  7. Je suis né à Strasbourg et oh combien de fois j’ai visité et fait visiter notre fantastique cathédrale et je n’en savais rien. Je n’ai jamais eu l’occasion de voir ce phénomène naturel et encore moins maintenant que je vis à l’étranger. Ce serait sympa si on pouvait voir ce rayon vert à travers d’un site web. Et l’homme le plus fort du monde qui soutient la Cathédrale de Strasbourg, savez-vous dans quel pilier se trouve-t-il ? Moi oui mais beaucoup de visiteurs ne le savent pas.

  8. Vos photos sont un enchantement, ainsi je pense tout de suite au travail collossal accompli par nos merveilleux Compagnons de France, qui génération, après génération, bâtirent cette merveilleuse cathédrale, tous empreints d’Amour pour notre Christ et son père, créateur de toute chose, ainsi le lien se fit, et ce rayon est un rappel de l’attachement des hommes bâtisseurs d’églises, de cathédrale, et du message divin qui traverse merveilleusement les vitraux

  9. Y’a t’il une heure particulière dans la journée pour voir le rayon?

  10. …..quelle idée de mettre  » SP  » en plein milieu de ces photos, qui plus est en pleine vision de ce rayon….cela en détruit le charme…..mais que ne ferait-on par peur de la copie….

    • Ce sujet est récurent : OUI, le watermark est visible, OUI, il est en plein milieu, et NON, ça ne changera pas.
      J’ai eu cette semaine encore 2 exemples d’utilisation de mes images sans autorisation. Le watermark est dans ce cas le seul allié du photographe. Et s’il est en plein milieu, c’est pour éviter un recadrage qui le ferait sauter.
      Je vous remercie néanmoins de vous exprimer et de commenter mon travail. J’en retiens surtout le charme que vous semblez trouver se dégager des images, « détruit » par le SP.

Laisser un commentaire