Max, tout juste 8 mois a eu droit à son baptême à la Cathédrale de Strasbourg en ce joli samedi de janvier. Et moi, j’ai œuvré pour faire de beaux souvenirs à toute la famille !

baptême à la Cathédrale de Strasbourg

Les parents, accompagnés par la marraine arrivent pour le baptême de Max à la Cathédrale de Strasbourg

Il y a des personnes pour qui on a d’emblée envie de travailler. C’est le cas de Nadine et Arnaud que j’ai rencontré la semaine qui a précédé lé baptême à la cathédrale de Strasbourg de leur petit Max.
J’ai discuté avec un couple très sympathique et qui avait remarqué mon travail depuis déjà quelques temps avant de me contacter.
C’est donc décidé, je réaliserai le reportage photo du baptême de leur fils.
Le baptême est un moment particulier, joyeux et festif pour toute une famille. Faire appel aux services d’un photographe professionnel pour cet événement permet de fixer dans le temps un moment, des trognes, et de fabriquer des souvenirs pour tout un clan.

baptême à la Cathédrale de Strasbourg

Max est attentif lors des lectures d’évangiles.

Photographier un baptême à la Cathédrale de Strasbourg

Le jour J arrive donc, et je me rends sur le parvis de la Cathédrale 1/2heure avant le début de la cérémonie. Pour moi, il est important de paparazzer un peu les retrouvailles de tout le monde.
Le temps est clément en ce début janvier, malgré un vent à décorner les bœufs. J’ai le droit à une lumière matinale d’hiver relativement douce, même si le soleil, bas dans le ciel, a tendance à générer des ombres dures. Qu’importe, je joue avec les contre-jours, et je travaille consciencieusement, le 70/200mm F2.8 monté sur l’appareil.

baptême à la Cathédrale de Strasbourg
Arrive le début de la cérémonie de ce baptême à la Cathédrale de Strasbourg. Nous nous rendons à la chapelle Saint Jean-Baptiste, et le prêtre fait son office.
Moi, je connais ce type de cérémonie par cœur, je n’en suis pas à mon coup d’essai (voir articles dédiés aux baptêmes).
J’ai aussi déjà eu l’occasion de travailler dans ce lieux particulier qu’est la cathédrale de Strasbourg, pour des mariages, notamment.
Mais réaliser un reportage photo d’un baptême à la cathédrale de Strasbourg est une première pour moi et j’en suis heureux.

baptême à la Cathédrale de Strasbourg

Un baptême, c’est avant tout le geste de faire couler de l’eau sur le front du baptisé.

Je monte les ISOS à 8000, ce qui me permet de bosser à des vitesses « stables », si on considère que déclencher au 1/30è est « stable ». Pour moi, alternant 24/70mm et 70/200mm, c’est la vitesse limite à laquelle je peux produire un nombre d’images conséquent sans flous de bouger.
Une fois encore, le Nikon D4s démontre ses capacités à produire des images impeccables et sans bruit à des sensibilités impensables si on remonte un peu dans le temps.
Si vous m’aviez dit que je bosserai contre rémunération sans flash et à 8000 ISO il y a encore 2 ans, je vous aurais ri au nez.
Bien sur, Max aura le droit à l’eau sur son front, l’assemblée lui fera le signe de croix sur la tête, le cierge sera allumé par sa marraine, et le prêtre lui apposera l’huile entre psaumes, lectures et prières.
Mon rôle : traduire ces moments et capter des visages, des attitudes…

baptême à la Cathédrale de Strasbourg

Le traditionnel cierge, allumé par la Marraine

La cérémonie s’achève au moment ou les registres sont signés et la joyeuse assemblée se retrouve ensuite sur le parvis de l’édifice.
Le moment des photos de groupes arrive et je dirige donc les invités pour que chacun ait son souvenir et que Max puisse plus tard se plonger dans les images avec ses parents. J’aurai une nouvelle fois travaillé à la réalisation des souvenirs d’une famille : tâche gratifiante.

baptême à la Cathédrale de StrasbourgJ’ai sélectionné 36 photos (toujours comme au bon vieux temps d’une pellicule de 36 poses) d’un reportage comprenant plus de 300 photos pour vous permettre d’apprécier la qualité du travail accompli.