RSS strasbourg photo gplus strasbourg photo viadeo strasbourg photo

Reportage photo : l’ordination d’un prêtre

Beaucoup de secret autour de ce reportage photo dont le sujet fut l’ordination d’un prêtre. En voici le récit.

ordination-(39)

Vous êtes prêts ? Inspirez profondément.
Je suis contacté début décembre par un ami qui m’indique avoir été sollicité par un tiers dont une connaissance va être ordonnée prêtre en Alsace fin du mois.
Ce futur homme d’église cherche un photographe pour couvrir l’événement et le traduire en photo de la plus belle des manières.
Ouf !
Je finis par avoir la personne concernée au téléphone, et nous discutons de l’ensemble des détails de ma participation et de la manière dont je peux envisager de travailler.
Ces détails sont validés et me voila engagé pour couvrir l’ordination d’un prêtre dans une petite église en Alsace.
Ah !
J’ai oublié de faire part d’un détail important. Au cours de nos échanges, il est acté que je pourrai présenter quelques images sur mon site web, mais aucune qui permettraient de reconnaître de manière formelle ce prêtre en devenir.
Donc !
Vous ne verrez pas les meilleures photos réalisées à cette occasion (dommage).
Seulement celles qui sont diffusables et ne sont pas discutables quant à la reconnaissance de l’identité de l’homme de foi.
Voila !
Je vous l’avais dit : beaucoup de secrets autour de ce petit reportage sans prétention qui m’a permis de couvrir incognito le lancement dans le grand bain cultuel de ce prêtre anonyme venu se faire ordonner en Alsace dans un lieu tenu secret.

ordination-(82)

Un travail photographique méthodique pour une cérémonie pleine de solennité

ordination-(93)

Après cette introduction digne de Mission Impossible, parlons un peu photo.
Pas mal de contraintes s’imposent à moi, malgré la relative liberté que j’ai pour travailler.
L’église est petite, modeste et tout à fait charmante. Mais il y a peu de place pour évoluer comme je pourrais le souhaiter. J’alterne donc les focales, pour varier les cadrages, et les prises de vues.
Je prends de la hauteur, je me rapproche au plus près du sujet et de l’action, en tentant de gêner le moins possible les acteurs de ce moment.
En un mot : je fais preuve d’une discrétion relative au fait de devoir faire mon métier du mieux possible.
Mais c’est une question d’habitude. Parce que ça ne change pas de ce que j’ai l’habitude de réaliser au cours de tous les différents sujets que je couvre.
Autre habituelle contrainte : la lumière.
Dans un lieu de culte relativement sombre, le soleil d’hiver, bas sur l’horizon fait parfois de brèves mais étincelantes apparitions à travers les vitraux. Et j’adapte donc constamment la sensibilité de mon capteur à ces variations de lumière. Tantôt haut dans les valeurs ISO, je dois souvent corriger ce paramètre pour rendre mon capteur moins sensible. Ces variations me permettent aussi de m’amuser un peu avec l’exposition pour valoriser mon modèle du jour et proposer des images pleines de divine lumière.
La cérémonie est (plus) longue (que prévue), et rythmée par différents temps forts que je me dois de capter.

ordination-(143)
Pas mal d’émotion, plusieurs photos inratables pas ratées… J’achève ce moment mémorable après quelques heures passées sur place.
Il en faudra encore quelques unes pour traiter les images qui seront rendues à mon agent secret client deux jours plus tard.

Laisser un commentaire