RSS strasbourg photo gplus strasbourg photo viadeo strasbourg photo

Le Palais du Rhin à Strasbourg


Place de la République à Strasbourg, au cœur du « Neustadt » se trouve l’ancien Palais des empereurs allemands, Guillaume 1er et Guillaume II : le Palais du Rhin.

palais-du-rhin-(69)

Le Palais du Rhin se trouve sur la Place de la République à Strasbourg (anciennement Kaiserplatz)

Un destin lié aux changements de nationalités de l’Alsace.

S’inscrivant dans le vaste projet de réaménagement urbain (Neustadt) entrepris à la fin du 19è siècle lors de l’annexion de l’Alsace par l’Allemagne, le Palais du Rhin de Strasbourg a eu plusieurs vies.
Il est un bon exemple, illustrant parfaitement les multiples changements de nationalité de la capitale alsaciennes au cours du 19è et du 20è siècle.
Construit sous l’ère allemande, il est successivement passé aux mains des Français et des Allemands au fur et à mesure des décennies.
Voici une chronologie rapide du bâtiment à travers des dates marquantes de l’histoire du palais, de la ville et des deux pays (si vous trouvez ça un peu rébarbatif, il suffit de sauter jusqu’aux photos ou de lire en diagonale!) :


palais-du-rhin-(59)

Depuis les jardins du Palais du Rhin, on aperçoit la cathédrale.

1870 : la ville de Strasbourg est bombardée par les Allemands.
1871 : traité de Francfort : l’Alsace-Lorraine est annexé au IIè Reich allemand vainqueur du conflit.
1877 : les plans d’agrandissement de Strasbourg sont réalisé et on décide de construire un palais impérial.
1880 : l’avant projet est réalisé : Bismarck rejette ce premier projet jugé trop coûteux.
1883-1889 : le projet de Hermann Eggert est validé, les plans sont publiés dans le Centralblatt der Bauverwaltung et le palais est construit par l’architecte. La première pierre est posée le 22 mars 1884 en l’honneur de l’anniversaire de l’empereur Guillaume 1er.
1889 : du 20 au 23 août, le Palais Impérial est inauguré en présence de Guillaume II lors des Kaiserstagen de Strasbourg.
1914-1918 : le palais fait office d’hôpital militaire. Les troupes françaises défilent devant le Général Gouraud qui se tient sur les marches à la fin du conflit. Strasbourg est à nouveau en France.
1920 : le siège de la commission centrale pour la Navigation du Rhin est transféré du Château de Mannheim au palais impérial de Strasbourg qui prend le nom de Palais du Rhin.
1940-1944 : le Palais du Rhin devient le siège de la Kommandantur pendant la 2è Guerre Mondiale. Il subit des dégats sur l’aile ouest lors d’un bombardement aérien.
1944 : le Général Leclerc, libérateur de Strasbourg établit un poste de commandement dans le palais le 23 novembre.
1957 : on parle de démolir le Palais du Rhin, dont le style wilhelmien n’a jamais fait l’unanimité à cause de son éclectisme architectural.
1962-1964 : les parties endommagées pendant le conflit mondial de 1939-1945 sont restaurées.
1968 : les structures d’origine de la salle des fêtes du bâtiment sont masquées pour l’aménager en salle d’exposition.
1977 et 1993 : le palais est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, puis le parc et sa grille.
1993 : travaux de mise en valeur du Palais du Rhin et suppression des aménagements en place de la salle des fêtes.
Aujourd’hui : Le Palais du Rhin est occupé par la direction régionale des affaires culturelles (ministère de la Culture et de la Communication) et la commission centrale pour la navigation du Rhin et le service de l’inventaire du patrimoine culturel (Région Alsace).

 


Une petite visite?

Plusieurs lieux sont incontournables, si vous pénétrez le Palais du Rhin.
La grille et le jardin : Sur la grille, un curieux moustachu qui a déjà eu droit à son article. Dans les jardins, des tombeaux…
L’entrée : Au centre du plafond à caisson de l’entrée se trouve un aigle impérial et la devise des Hohenzollern : « Vom Fels zum Meer » (Du rocher jusqu’à la Mer).
L’escalier d’honneur : Situé au cœur de l’édifice et éclairé par une immense verrière, l’escalier monumental se développe en sept volées. La première volée de marches est flanquée de bassins en marbre orangé du Tyrol et aboutit  à un large repos agrémenté d’une fontaine.

palais-du-rhin-(67)

Monumental escalier du Palais du Rhin.

La salle des fêtes : La Salle des Fêtes était prolongée à gauche par la salle à manger, totalement détruite pendant la seconde guerre mondiale. Le reste du décor a aussi été gravement endommagé pendant le conflit puis restauré.
Le salon de l’Empereur : Cette pièce est traitée dans l’esprit de la Renaissance germanique. Le mur est recouvert d’un papier gaufré or à motif floral reprenant le décor de la grille de la cheminée.
Le salon de réception de l’Empereur et l’antichambre de l’Empereur : Ces pièces méritent de lever les yeux… au plafond.

palais-du-rhin-(18)

Plafond du salon de réception de l’empereur, au Palais du Rhin. Il est composé de camées, de bas-reliefs, de petits médaillons à profil ou vases sur fond rouges. Pluton, Junon, Mars, Jupiter, Diane et Mercure, divinités romaines, encadrent le motif central.

La salle d’audience : Elle propose une construction à plan central et à coupole. Elle est flanquée de colonnes en marbre rouge et ouvre sur la loggia.
L’antichambre de l’Impératrice : La décoration se concentre aussi sur le plafond à caissons ornés de fleurs et d’oiseaux, de cartouches et médaillons en camées peints. Les murs sont tendus en soie, comme les autres pièces qu’occupaient l’impératrice.
Le salon de l’Impératrice : le décor est d’esprit rococo et se démarque de l’inspiration renaissance des autres pièces.

Où se trouve le Palais du Rhin à Strasbourg?


Agrandir le plan

Voila les photos du bâtiment.

  1. Merci de préciser que le Palais du Rhin est un bâtiment administratif, qui n’est habituellement pas ouvert au public. On peut cependant le visiter pendant les Journées européennes du patrimoine https://journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr/
    samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017 de 14h à 17h30, visites guidées par petits groupes SANS RESERVATION préalable, file d’attente sur le parvis.

Laisser un commentaire