Exposée au bord de l’autoroute A4 à la sortie 50 pour Bischheim, la locomotive du TGV 001 est une curiosité Strasbourgeoise dont voici l’histoire…

Sorti d’usine le 24 mars 1972, le TGV 001 commence ses essais le 4 avril de la même année dans la plaine d’Alsace. Avec 5227 marches d’essais au compteur, il a parcouru près d’un demi-million de kilomètres en dépassant 175 fois la vitesse de 300 km/h.
Turbotrain expérimental construit par Alstom et conçu en collaboration avec la SNCF le TGV 001 devait ouvrir la voie aux plages de vitesses comprises entre 250 et 300 km/h dans la perspective de la création d’un réseau de lignes à grande vitesse.

TGV 001

Insolite image du TGV 001 prenant l’autoroute…

Techniquement et esthétiquement, il ressemble beaucoup au TGV de série qui furent mis en service à partir de 1981. Mais sa motorisation était assurée par turbines à gaz.

TGV 001Chaque motrice était équipée de deux turbines (TURMO III G puis TURMO X, équipant aussi les hélicoptères Super Frelons de Sud Aviation), dont l’échappement avait été modifié, et qui tournaient à vitesse constante.
Elles commandaient un réducteur de vitesse entraînant un alternateur (source Wikipedia).Cette rame a longtemps détenu le record du monde de vitesse ferroviaire en traction thermique (318 km/h).
Pourtant, aucune utilisation commerciale n’a été programmée pour cause de choc pétrolier. Alstom se tourna alors vers la construction d’un TGV électrique dont le succès n’est plus à démontrer.

Cette motrice exposée à Strasbourg a une consœur, exposée au bord de l’autoroute A36 à la sortie 13 pour Belfort-Glacis du Château.