Il devait initialement être présenté courant Octobre 2011 mais les évènements climatiques en Asie ont perturbé les sites de production Nikon et Sony. Le fabricant a donc revu ses plannings et le Nikon D800 qui devait sortir avant le D4 vient d’être présenté à la presse.

Nikon D800 - source Nikon France

Ce Nikon D800 doit remplacer les deux modèles de la gamme pro dont le D3x à la résolution de 24Mp et le Nikon D700-capteur 12Mp. Beaucoup de nouveautés pour ce boitier au format FX dont certaines ont déjà été présentées sur le récent Nikon D4 (voir article).

Le Nikon D800 gagne en rondeurs par rapport à son prédécesseur, le D700 - source Nikon France

LE CAPTEUR

Un capteur (vraiment) riche en pixels – 36Mp et une version Beta, le D800E. La particularité du D800E est de ne pas disposer de filtre AA, le filtre Anti-Aliasing qui réduit le moiré mais diminue l’impression de netteté de l’image. Pour rappel : le moiré est un effet de contraste changeant avec la déformation d’un objet, indépendamment des effets d’ombre.
Ce D800E intéressera ceux qui veulent obtenir les plus fins détails sur une image, en usage studio par exemple, et grâce à la définition de 36Mp, le D800E vient concurrencer directement les boîtiers moyen-format et leurs dos numériques.

Le Nikon D800 dans sa version "E" avec sa poignée d’alimentation optionnelle MB-D12

Le capteur qui équipe le D800, serait fabriqué par Sony. Il présente une définition de 7.360 x 4.912 pixels et la particularité de donner des images peu bruitées et à la dynamique étendue. La sensibilité nominale est de 100 ISO et la plage s’étend de 100 à 6400 ISO avec la possibilité d’atteindre 50 ISO et 25600 ISO en mode étendu.
Avec un tel nombre de pixels (74 Mo en RAW 14 bits) les cartes mémoires et disques durs vont se remplir à vitesse grand V.
La qualité du capteur à 1600 ISO devrait permettre de générer des images totalement exemptes de bruit numérique.

Le Nikon D800, de dos - source Nikon France

ET LES OPTIQUES?

Une petite interrogation, par rapport à la définition de ce capteur…
Quels vont être les résultats donnés avec les optiques actuelles, voire les plus anciennes?
Avec 36Mp, il va falloir des optiques de grande qualité, et mis à part les récents objectifs à traitement nano-crystal, les objectifs les plus anciens, aux performances satisfaisantes avec 12Mp, vont être poussés dans leurs retranchements…
Même si la qualité de fabrication des objecitfs Nikkor n’est plus à démontrer, il y a fort à parier que les limites de ces objectifs seront atteintes avec un capteur aussi performant.

Une touche bracketing fait son apparition sur le sélecteur de gauche. La touche d'enregistrement vidéo est placée à côté du déclencheur - source Nikon France

LES CARACTERISTIQUES DU D800 EN QUELQUES CHIFFRE

– processeur Expeed 3 de 36,3Mp
– AF Multi-CAM 3500 15 collimateurs en croix dont 11 sont sensibles jusqu’à f/8
– mode rafale du Nikon D800 permettant 4 im/sec et 6 im/sec (qui le place bien en dessous du D4 et même du D300s)
– viseur 100%
– écran LCD 8,1cm
– mode HDR intégré
– vidéo Full HD à 24, 25 ou 30 im./sec
– sortie HDMI Flux non compressé
– fonction timelapse intégrée permettant d’enregistrer les timelapse directement sous forme de fichier vidéo à des vitesses de lecture de 24 fois à 36 000 fois plus rapide que la normale.
– deux emplacements pour cartes mémoire, CF et SD
– châssis en alliage de magnésium
– obturateur mécanique garanti 200.000 cycles
– tarif Nikon D800 : 2899 €
– tarif Nikon D800E : 3199 €

Le Nikon D800 vue latérale - source Nikon France